En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer du service «Ma sélection»

Biographies des commissaires



Isolde Pludermacher

Isolde Pludermacher est conservateur Peintures au musée d’Orsay depuis 2012. Ses travaux de recherche et publications portent sur Gustave Courbet, Edouard Manet, Eugène Boudin et la naissance de l'impressionnisme. Elle a récemment été lauréate de la bourse de la Fondation Carnot ce qui lui a permis de séjourner aux Etats-Unis pour effectuer des recherches sur les liens entre Courbet et Manet.

Isolde Pludermacher a publié

  • « Le beau dans l’horrible ». Prostitution et modernité », dans cat. exp. Splendeurs et misères, images de la prostitution 1850-1910 , Paris, musée d’Orsay, Flammarion, 2015
  • L'Abécédaire de la prostitution au XIXe siècle, avec la collaboration de Claire Dupin de Beyssat, préface d’Alain Corbin, Paris, musée d’Orsay, Flammarion, 2015
  • Prostitutions, des représentations aveuglantes, Paris, musée d’Orsay, Flammarion ; co-direction scientifique de l’ouvrage avec Gabrielle Houbre et Marie Robert, 2015
  • Edouard Manet, les femmes, Rouen, éd. des falaises, 2015
  • « From non fini to impression. The birth of a new painting», dans cat. exp. Monet and the Birth of Impressionism, Francfort, Städel Museum, 2015
  • « La collection de Myran Eknayan », avec Stéphane Paccoud, dans le catalogue d’exposition Jacqueline Delubac, le choix de la modernité, Lyon, Musée des beaux-arts, Actes Sud, 2014
  • Notice des Bûcherons de Millet dans cat. exp. Sept ans de réflexion. Dernières acquisitions du musée d’Orsay, 2008-2014, Paris, Musée d’Orsay, Skira, 2014
  • 22 notices dans cat. exp. Faces of Impressionism, Fort Worth, Kimbell Art Museum, Yale University Press, 2014
  • « Les graffitis d’artistes : signes de dévotion artistique, Rome, Latium, XVe-XIXe siècles », avec Jérémie Koering, Revue de l’art, 184/2, 2014, p.25-34
  • « L’Origine du monde. Entre imaginaire scientifique et poétique », dans cat. exp. Cet obscur objet de désirs, autour de L’Origine du monde, Ornans, Musée Gustave Courbet, Paris, Lienart, 2014
  • 13 notices dans cat. exp. Naissance de l’Impressionnisme : La liberté de peindre. Collections du Musée d’Orsay, Tokyo, The National Art Center, 2014
  • « Venere di Urbino e Olympia : due donne scandalose », avec Guy Cogeval, dans cat. exp. Manet. Ritorno a Venezia, Venise, Fondazione Musei Civici di Venezia, Milan, Skira, 2013
  • « Courbet », « Manet » dans Little M’O, Paris, Musée d’Orsay, Skira Flammarion, 2013
  • 15 notices dans Le Musée d’Orsay à 360 degrés : Paris, Musée d’Orsay, Skira Flammarion, 2013
  • « La Société des Amis des Arts du Havre (1858-1905), la tentation de l’art moderne et la constitution d’un premier réseau de collectionneurs », dans cat. exp. l'impressionnisme à l'art moderne. Collectionneurs d’avant-garde au Havre, Paris, Musée du Luxembourg, Paris, R.M.N., 2011
  • Eugène Boudin, lettres à Ferdinand Martin, tome I (1861-1870), Trouville-sur-Mer, Ed. Les Amis du Musée Eugène Boudin ; Illustria Librairie des Musées, 2011
  • 24 notices dans cat. exp. Juliette Récamier, muse et mécène, Lyon, Musée des Beaux-arts, Paris, Hazan, 2009
  • « Les conditions du développement de la vie artistique du Havre dans la seconde moitié du XIXe siècle », Cahiers havrais de recherche historiques, n° 60, 2002, p. 59-84
  • « L’Exposition Maritime Internationale de 1868 au Havre », dans cat. exp. Eugène Boudin en Normandie, Honfleur, Musée Eugène Boudin, Honfleur, 1998
En 2014, Isolde Pludermacher a été co-commissaire de l'exposition Cet obscur objet de désirs. Autour de L'Origine du monde de Gustave Courbet qui s'est tenue au musée Courbet d'Ornans. Elle est co-commissaire de l’exposition Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910, au Musée d’Orsay et au musée Van Gogh d'Amsterdam

Marie Robert

Marie Robert est conservateur au musée d’Orsay depuis septembre 2011, chargée de la collection de photographies.
Elle enseigne l’histoire de la photographie à l’Ecole du Louvre (cours organique).

Marie Robert a publié

  • « Le photographe, le modèle, et le commerce des corps », dans cat. exp. Splendeurs et misères. Histoire de la prostitution de 1850 à 1910, Paris, musée d’Orsay, Flammarion, 2015, pp. 68-79
  • Prostitutions, des représentations aveuglantes, co-direction scientifique de l’ouvrage avec Gabrielle Houbre et Isolde Pludermacher, Paris, musée d’Orsay, Flammarion 2015
  • « “A Photographer who happens to be a Woman”. Quand les femmes photographes écrivent sur la photographie », dans cat. exp. Qui a peur des femmes photographes ? 1839 à 1945, Paris, musée d’Orsay, Hazan, 2015, pp. 156-171
  • « Une brune piquante » dans Jacqueline Delubac. Le choix de la modernité, Lyon, musée des beaux-arts, Actes Sud, 2014, pp. 99-115
  • Notices d’œuvres (photographie) dans cat. exp. Sept ans de réflexion : dernières acquisitions du musée d’Orsay, 2008 - 2014, Paris, musée d’Orsay, Skira, 2014
  • Notices d’œuvres (photographie et cinéma) dans cat. exp. Le Musée d’Orsay à 360 degrés, sous la dir. de Guy Cogeval, Paris, musée d’Orsay, Skira Flammarion, 2013
  • « Quand Bobsy filme Misia », dans cat. exp. Misia, Reine de Paris, sous la dir. de Guy Cogeval et Isabelle Cahn, Paris, musée d’Orsay, Gallimard, 2012
  • De port en port, avec Matthieu Rivallin et Jérôme Legrand, Paris, éd. du patrimoine, 2011
  • « Nadar portraitiste », Félix Nadar & Co, Hommage à Félix Nadar, sous la dir. de Renata Tartufoli, Rome, Postcart, 2010, pp. 22-23
  • « Images rapportées des Balkans », Du Bosphore à l'Adriatique, Découverte des monuments des Balkans par les photographes français, 1878-1914, sous la direction de Léon Pressouyre, Paris, éd. du Patrimoine, 2009, pp. 136-137
  • « Une Partie de campagne : un film inachevé » ?, 1895, Revue de l'association française de recherche sur l'histoire du cinéma, n°57, avril 2009, pp. 99-124
  • « Quand l’écologie devient objet(s) de musée », avec Mathilde Leroux, La lettre de l’OCIM n° 121, janvier-février 2009, pp. 19-27
  • Trésors du quotidien, l'Europe au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, sous la dir. de Denis-Michel Boëll, Paris, Réunion des Musées nationaux, 2007

Marie Robert a été responsable des accrochages de la collection de photographies du musée d’Orsay

  • La mort à l’œuvre, en 2014
  • La confusion du genre, en 2013
  • Mises à nu, en 2013
  • Photographie au musée d’Orsay : la collection en 35 noms, en 2012
  • Face à face. Autoportrait et mise en scène de soi, en 2012

Elle a été co-commissaire de l’exposition Misia, reine de Paris, avec Isabelle Cahn en 2012

En 2015, Marie Robert est co-commissaire de deux expositions :

  • Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910, musée d’Orsay
  • Qui a peur des femmes photographes ? Deuxième partie : 1918-1945, musée d’Orsay

Richard Thomson

Richard Thomson, Watson Gordon Professor of Fine Art à l’Université d’Edimbourg depuis 1996, est un expert sur l’art français de la fin du XIXe siècle.

Il était Slade Professor of Fine Art à l’Université d’Oxford en 2009 et a été nommé Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2012.

Parmi ses nombreux ouvrages, il a publié les monographies sur Seurat, en 1985, traduit en français en 1990 et Degas. The Nudes, en 1988, traduit en français la même année sous le titre, Degas : les nus - et les textes historiques et thématiques: The Troubled Republic. Visual Culture and Social Debate in France, 1889-1900 en 2004, traduit en français en 2008 sous le titre La République troublée : culture visuelle et débat social, 1889-1900 et Art of the Actual. Naturalism and Style in Early Third Republic France, 1880-1900 (2012).

Il a été commissaire pour plusieurs expositions, notamment en France : Toulouse-Lautrec(1992) et Monet(2010-11) pour le Grand Palais, mais également Impressionist Drawings, Oxford, Ashmolean Museum/Glasgow, Burrell Collection, 1986; The Private Degas, Manchester, Whitworth Art Gallery/Cambridge, Fitzwilliam Museum, 1987; Camille Pissarro: Impressionism, Landscape and Rural Labour, Birmingham City Art Gallery/Glasgow, Burrell Collection, 1990; Monet to Matisse: Landscape Painting in France, 1874-1914, Edinburgh, National Gallery of Scotland, 1994; Seurat and the Bathers, London, National Gallery, 1997; Theo van Gogh, Amsterdam, Van Gogh Museum/Paris, Musée d’Orsay, 1999-2000; Monet, 1878-1883: the Seine and the Sea, Edinburgh, National Gallery of Scotland, 2003; Toulouse-Lautrec and Montmartre, Washington, National Gallery of Art/Chicago, Art Institute, 2005; Degas, Sickert, Toulouse-Lautrec, London, Tate Britain/Washington, Phillips Collection, 2005-6; Dreams of Nature. Symbolist Landscape from Van Gogh to Kandinsky, Amsterdam, Van Gogh Museum/Edinburgh, National Galleries of Scotland/Hesinki, Ateneum Art Museum, 2012-13.

Richard Thomson est co-commissaire de l’exposition Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910, au Musée d’Orsay

Nienke Bakker

Nienke Bakker est conservateur au musée Van Gogh à Amsterdam et a la charge des deux cent peintures de l’artiste que possède ce musée.
Elle a étudié l’histoire de l’art à l’université d’Utrecht et le français à Utrecht, Leyde et Lille.

Entrée au musée Van Gogh en 2000, elle a participé en tant qu’assistante, au commissariat de la grande exposition anniversaire Vincent’s Choice(2003), qui évoquait les sources d’inspiration de Van Gogh à partir de ses lettres. Elle a ensuite collaboré pendant sept ans au Van Gogh Letters Project, un grand projet de recherches fondé par le musée avec l'institution de recherches sur l'histoire et la culture, Huygens ING, afin de publier une édition scientifique de la correspondance de Vincent van Gogh. Le Van Gogh Letters Project était le premier à explorer à fond la richesse du contenu de ces lettres et a démontré que Vincent Van Gogh n’était pas seulement un peintre et dessinateur mais également un grand auteur. Avec Leo Jansen et Hans Luijten, Nienke Bakker a mené jusqu’au bout cet énorme projet qu’est le Van Gogh Letters Project où toutes les lettres ont été (ré)étudiées, transcrites, traduites et fournies de commentaires. En 2009, ce projet prend toute son ampleur avec la mise en ligne de la correspondance complète de Van Gogh (www.vangoghletters.org), la publication d’une édition imprimée, en 6 volumes, traduite en trois langues : Vincent van Gogh: The Letters: The Complete Illustrated and Annotated Edition (édition française : Vincent Van Gogh – Les Lettres : édition critique complète illustrée, Actes Sud), et le commissariat de l’exposition Van Gogh’s Letters: The Artist Speaks au musée Van Gogh. L’équipe du Letters Project a également été impliquée dans l’exposition The Real Van Gogh: The Artist and his Letters, qui s’est tenue à la Royale Académie de Londres en 2010.

A partir de 2010, en tant que conservateur responsable des expositions, Nienke Bakker organise Stepping out in Montmartre: Prints of cafés and theatres (2011), Dreams of nature: Symbolism from Van Gogh to Kandinsky (2012), Van Gogh at Work (2013) et Félix Vallotton: Fire Beneath the ice (2014) au musée Van Gogh après Félix Vallotton (1865-1925). Le feu sous la glace, Paris, Grand Palais, Galeries nationales, en 2013. En tant que spécialiste de la vie et des œuvres de Van Gogh et plus particulièrement de sa période française et de ses lettres, Nienke Bakker a publié dans des ouvrages variés, des publications savantes ou des catalogues d’exposition comme The Real Van Gogh: The Artist and his Letters (2010), Picasso in Paris (2011), Van Gogh's Studio Practice (2013), and Van Gogh-Artaud (2014, musée d’Orsay). Avec Leo Jansen et Hans Luijten, elle a récemment édité une anthologie des lettres de Van Gogh, Vincent van Gogh, Ever Yours: The Essential Letters (2014), qui paraîtra cet automne, en français, sous le titre L’Art des mots: Vincent Van Gogh, Lettres (Actes Sud, 2015). Dans les années à venir, Nienke Bakker participera à différentes expositions : Daubigny, Monet, Van Gogh: Impressions of Landscape (2016), Van Gogh and his Illness (2016), and Van Gogh & Japan (2017-2018).

Nienke Bakker est co-commissaire de l’exposition Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910, à Paris, au Musée d’Orsay et à Amsterdam, au musée Van Gogh où elle sera présentée, du 19 février au 19 juin 2016, sous le titre Easy Virtue: Prostitution in French Art, 1850-1910